Le Bord de l’eau

Le Bord de l’eau. Canche et Authie

« Et en arrivant à Magnicourt, Gargantua pissa la Canche. Le géant rabelaisien dut se soulager en hiver car l’emplacement des sources fluctue, selon les saisons et l’abondance de l’eau, entre Sars-le-Bois, Magnicourt et même, plus en amont, Gouy- en-Ternois, comme le précise Gérard Bacquet dans son bel ouvrage, Val de Canche. Des forages artésiens, qui alimentent d’anciennes cressonnières, seraient en partie à l’origine du fleuve. Par un matin d’hiver donc, des gelées blanches ourlant les ondulations des prairies, je commençai l’exploration de ce ru, escaladant clôtures et barbelés. Jusqu’à Frévent, où elle reçoit son premier affluent important, la Canche ressemble plutôt à un fossé de vidange. »

Texte et photographies de Hugues Fontaine.
17 x 22 cm, relié,  66 pages, Conseil général du Pas-de-Calais, 2012

Print Friendly, PDF & Email

0 comments on “Le Bord de l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *