Installation et signature dans la cour centrale

Installation dans la cour centrale pour la présentation au public de « L’Album du Familistère » au Premier Mai du Familistère, réalisée par Frédéric k. Panni et Bruno Ayraud.

Installation de plusieurs centaines de volumes et accrochage dans les airs des feuilles de l’impression de l’Album dans la cour centrale du Familistère à Guise pour le Premier Mai, la fête du Travail que Godin institue en 1867 après celle de l’Enfance, en 1863.

« La fête de l’Enfance célèbre l’éducation et l’instruction ; elle récompense les enfants de la nourricerie et des écoles du Familistère qu’elle met en valeur autant que leurs parents de conditions diverses. La fête du Travail glorifie le travail créateur de richesses, magnifie l’Association coopérative et distribue des primes aux travailleurs méritants. Les deux fêtes sont les balises laïques du calendrier familistérien sur lequel on s’applique à effacer les fêtes religieuses patronales (la fête de saint Éloi, patron des métallurgistes, résiste cependant). La fête de l’Enfance a lieu à la fin de l’été qui correspond à la fin de l’année scolaire au Familistère, alors que la fête du Travail se tient au printemps. Les dates ne sont pas fixes à l’origine ; elles sont arrêtées au milieu des années 1870 au premier dimanche de septembre et au premier dimanche de mai. » (L’Album du Familistère, p. 362)

Banquet de la fête du Travail dans la cour du pavillon central du Palais social. Photographie anonyme, 6 juin 1870.
Le bal des enfants de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Palais social. Photographie anonyme, vers 1900.
L’Album volant © Sandrine Boulon, 2017.
Frédéric k. Panni signe un Album, photographie HF, 2017.
La table des signatures, lieu d’échanges avec les lecteurs. Photographie Séverine Dessajan, 2017.
Pages 4 et 5 de l’Album. « Il y a ici des résultats acquis par l’expérience que l’on ne devrait pas se contenter de lire. Il faudrait les voir. » Lettre de Godin à Edouard Raoux, le 16 mars 1866.
Print Friendly, PDF & Email

0 comments on “Installation et signature dans la cour centrale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *